Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Vers l’autonomie énergétique des objets connectés

Actualité

Vers l’autonomie énergétique des objets connectés


Améliorer la durée de vie des batteries alimentant les objets connectés est devenu un enjeu de société majeur. Pour y parvenir, les instituts de CEA Tech travaillent sur différentes briques technologiques complémentaires, et participent à plusieurs projets.

Publié le 14 septembre 2021

​Tandis que la durée de vie des objets IoT est d'une dizaine d'années, celles des batteries qui les alimentent est de 2 ans en moyenne seulement. Or, les objets communicants seront au nombre de 1000 milliards d'ici 2025 d'après les estimations. Si l'on ne fait rien, près de 78 millions de piles et batteries seront jetées quotidiennement dès cette date.

Pour enrayer la catastrophe écologique annoncée, il est essentiel de réfléchir dès le départ à la durée de vie des batteries afin de garantir qu'elles survivent aux appareils qu'elles alimentent. Pour cela, plusieurs pistes sont à l'étude. En particulier, celles d'embarquer un moyen de récupération de l'énergie environnante et d'améliorer les dispositifs de stockage.
Au CEA-Leti, les chercheurs développent par exemple des micro-batteries réalisées avec des technologies couches minces issues de la microélectronique. Par ailleurs, des blocs de récupération de l'énergie mécanique (CEA-Leti) et thermoélectrique (CEA-Liten) sont à l'étude. Les systèmes de gestion de l'énergie, également en développement au Leti, permettront de gérer au mieux la recharge de la batterie par ce biais.

Enfin, les instituts de CEA Tech participent à différents projets, comme le projet européen EnABLES, lequel a vocation à mettre les équipements et l'expertise des laboratoires à disposition des industriels, afin qu'ils réalisent des études de faisabilité sur la technologie IoT de puissance. A suivre…

Haut de page