Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un simulateur de conduite augmenté

Actualité

Un simulateur de conduite augmenté


​A l'avenir, les véhicules seront capables d'évaluer l'état physique et mental de leur conducteur et d'intervenir en conséquence pour assurer une sécurité optimale. En attendant, des études sont menées sur des simulateurs de conduite équipés de capteurs développés au CEA-Leti. 

Publié le 2 novembre 2021

Pour mettre au point les technologies qui équiperont les véhicules de demain, le CEA-Leti propose un simulateur équipé de capteurs physiologiques. Il permet aux constructeurs de tester leurs solutions, sans avoir à recourir immédiatement à des essais en conditions réelles, coûteux et contraignants à mettre en œuvre pour des raisons de sécurité évidentes.

Suite au projet européen Hadrian, les chercheurs du CEA-Leti ont souhaité se doter d'un équipement expérimental visant à collecter des données de conduite à moindre coût, et à mettre en œuvre des technologies développées au laboratoire dans ces cas applicatifs. Ils ont acquis un simulateur du commerce, capable de simuler différents environnements de façon réaliste (visuels, vibrations…), et de générer différents scénarios de conduite à la demande : chien qui traverse de manière impromptue, bouchons…
Il a été enrichi de capteurs et de solutions logicielles d'observation de l'humain développées au CEA-Leti : caméras, capteurs tactiles sur le volant ou le siège, capteurs physiologiques portés sur la personne, etc. La plate-forme permet de tester des solutions de captation adressant la vue, le toucher et l'ouïe (technologies optiques visibles ou infrarouges, technologies radar, micros haute performance, capture de gestes, rythme cardiaque ou respiratoire etc). L'idée est d'identifier l'état physique et mental du conducteur, afin de prédire s'il va s'endormir, s'il est stressé ou distrait par exemple. Elle est, pour cela, également dotée d'interfaces intelligentes dans le siège ou le volant.

Cette plate-forme s'adresse à des équipementiers automobiles, mais aussi aux gestionnaires de flottes (taxis, camions…), et même au domaine des jeux vidéos ou formation des pilotes.

Haut de page