Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Gestion de l’eau dans une pile PEMFC

Résultat scientifique | Energies | Pile à combustible | Pile à membrane échangeuse de protons

Gestion de l’eau dans une pile PEMFC


​Les performances et la dégradation des PEMFC (piles à combustible à membrane d’échange de protons) sont fortement dépendantes de la quantité d’eau présente dans les différents composants des assemblages membrane-électrodes (AME). La répartition d’eau au sein d’un AME est très hétérogène ce qui conduit à un fonctionnement et donc à une dégradation inhomogène des AME. La connaissance des conditions de fonctionnement locales et de ces inhomogénéités par des méthodes de mesures non intrusives est indispensable pour la compréhension des mécanismes de dégradation et l’optimisation du fonctionnement des piles.

Publié le 19 juin 2012

Le CEA-Liten travaille depuis des années dans ce domaine et il est possible aujourd’hui d’évaluer la répartition d’eau dans une membrane de 50 µm d’épaisseur dans les conditions de fonctionnement de l’application transport.

Une analyse des résultats obtenus grâce aux grands instruments déterminera les profils de concentrations d’eau locaux dans la membrane. A moyen terme, ces études seront menées pour des températures de fonctionnement supérieures à 100°C. Ces résultats expérimentaux placent le CEA au meilleur niveau mondial.

Haut de page