Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Existence d'un flux photorespiratoire soutenu chez les cyanobactéries

Résultat scientifique | Energies | Bioénergies | Biocarburants 3e génération

Existence d'un flux photorespiratoire soutenu chez les cyanobactéries


Une équipe de l’iBEB (CEA/Cadarache) en collaboration avec l’Université de Turku (Finlande) et l’Université de Rostock (Allemagne), a démontré l’existence d’un flux photorespiratoire soutenu chez les cyanobactéries.​

Publié le 15 août 2011

​Lorsque la concentration en dioxyde de carbone (CO2) est insuffisante pour la photosynthèse, la prise d’oxygène (O2) chez les végétaux est stimulée par la lumière. Ce phénomène, baptisé photorespiration, est catalysé par la même enzyme que celle qui fixe le CO2. Chez les cyanobactéries, organismes photosynthétiques primitifs,  l’importance du mécanisme photorespiratoire fait débat. L’ampleur de ce mécanisme est difficile à mesurer en raison de la prédominance d’autres réactions  de prise d’oxygène, catalysées par des protéines spécifiques de la famille des flavoprotéines. En étudiant par traçage isotopique les échanges d’oxygène chez des cyanobactéries dépourvues de ces  flavoprotéines, des chercheurs ont pu mesurer quantitativement ce flux et montrer qu’il est stimulé par l’épuisement du milieu en CO2 dissous.

Ces travaux participent à la compréhension du phénomène photorespiratoire, des mécanismes d’adaptation des cyanobactéries à leur environnement, et aux progrès des connaissances dans le domaine des bioénergies. La photosynthèse cyanobactérienne est en effet considérée comme une des voies prometteuses de production de biocarburants de troisième génération.

Haut de page