Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mieux contrôler la dose en curiethérapie électronique

Actualité | Nouvelles technologies

DOSEO

Mieux contrôler la dose en curiethérapie électronique


​Une référence dosimétrique a été développée pour contrôler la dose administrée aux patientes traitées pour un cancer du sein par curiethérapie électronique.

Publié le 28 juin 2018

De plus en plus utilisée dans le traitement du cancer du sein, la curiethérapie électronique peropératoire présente bien des avantages, notamment en termes de confort et de coût. La source INTRABEAM® commercialisée par la société Zeiss, seule utilisée en France, est installée dans une douzaine de centres hospitaliers. Cette technique met en œuvre des rayons X de faible énergie, générés par des tubes miniaturisés dont la tête est coiffée d'un applicateur sphérique de taille adaptée à la cavité chirurgicale laissée par l'ablation de la tumeur. Le dispositif est ainsi positionné au plus près des tissus à irradier.

Le LNHB, laboratoire national de métrologie pour les rayonnements ionisants (laboratoire du List, institut de CEA Tech), a établi, en réponse aux recommandations de la Haute Autorité de Santé, une référence dosimétrique indépendante du constructeur pour l'INTRABEAM. A cette fin, les chercheurs ont utilisé un générateur de rayons X conventionnel pour reproduire le faisceau émis par la source associée à un applicateur sphérique. Une fois caractérisé en termes de dose, le faisceau reproduit sert à étalonner un détecteur, qui à son tour permettra aux services médicaux d'étalonner la source de traitement.

Dès la référence validée par comparaison avec un autre laboratoire de métrologie homologue, cette approche de contrôle de la dose administrée pourra être transposée aux autres dispositifs de radiothérapie peropératoire existants (Xoft Axxent System, Esteya, SRT-100 TM, Papillon…).

Haut de page

Haut de page