Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un gant à retour d’effort pour une manipulation virtuelle précise

Actualité | Nouvelles technologies

Manufacturing avancé

Un gant à retour d’effort pour une manipulation virtuelle précise


​Un dispositif de réalité virtuelle innovant a été présenté par le List, institut de CEA Tech, au salon Innorobo en mai 2016. Compact et léger, il permet une manipulation dextre des éléments de l’environnement.

Publié le 10 novembre 2016

Un pas vient d'être franchi dans le domaine des dispositifs haptiques à retour d'effort, lesquels sont utilisés dans l'industrie pour piloter à distance des robots ou interagir avec des maquettes numériques dans les environnements de réalité virtuelle. Le gant développé par le List dans le cadre du projet ANR Mandarin se distingue des solutions existantes par sa compacité et ses performances.

Plusieurs innovations brevetées ont été associées dans ce prototype. Le poids et l'encombrement ont été réduits. Pour cela, sur chacun des doigts, les trois moteurs habituellement utilisés pour résister ou accompagner le mouvement de fermeture de la main ont été remplacés par un unique moteur à retour d'effort. Lequel est associé à un mécanisme simulant la déformation de la pulpe du doigt afin de conserver un retour haptique 3D. Les chercheurs ont également développé de nouveaux réducteurs permettant d'obtenir des actionneurs compacts, légers et réversibles, beaucoup plus « transparents » que les solutions classiques. Enfin, ils ont opté pour des capteurs optiques placés autour des axes des articulations, de manière à gagner en intégration.

Le produit a été présenté au public au dernier salon Innorobo à Paris et un prototype pré-industriel devrait être mis au point d'ici à la fin de l'année 2016

Haut de page

Haut de page