Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quantifier le bruit des voitures de course

Actualité | Nouvelles technologies

Santé

Quantifier le bruit des voitures de course


​Des méthodes d'analyse du signal ont été mises en œuvre pour mesurer le niveau sonore des véhicules lors de courses automobiles, afin de quantifier la nuisance environnementale et d'en normaliser la mesure.

Publié le 31 mai 2018

Trop bruyantes, les courses automobiles ? Face aux pressions environnementales, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) avait fait appel au CETIM* pour évaluer le niveau sonore des véhicules. Or, la méthode mise au point, qui consiste à mesurer les décibels émis par les voitures lors de leur passage sous un portique équipé de microphones, ne permet pas de distinguer les véhicules très proches les uns des autres. Pour résoudre ce problème, le CETIM s'est tourné vers le List, institut de CEA Tech.

La première étape du travail des chercheurs a consisté à acquérir des données fiables lors de campagnes de tests menées à l'aide de 3 karts équipés de microphones, d'accéléromètres et d'un capteur GPS embarqué, auxquels s'ajoutent les douze microphones fixes du portique. Ils ont ainsi étudié plus d'une centaine de passages de karts avec différents positionnements des véhicules les uns par rapport aux autres. Une estimation des temps de passage grâce à la composante infra-sonore suivie d'une analyse du profil spatio-temporel global comme somme de composantes individuelles ont permis de séparer les contributions des différents véhicules. Les chercheurs ont ainsi réussi à déterminer le niveau sonore de chaque véhicule, quelle que soit la distance qui le sépare des autres, avec une précision meilleure que le décibel. Cet algorithme de séparation, qui permet d'identifier les véhicules trop bruyants sans ambiguïté, pourrait également s'appliquer, sans modification importante, à d'autres contextes, comme l'acoustique sous-marine.

*CETIM : Centre technique des industries mécaniques

Haut de page

Haut de page