Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Gravity observe le cœur de la galaxie

Actualité | Nouvelles technologies

OPTIQUE ET PHOTONIQUE

Gravity observe le cœur de la galaxie


​​​Le Leti, institut de CEA Tech, a contribué au développement de l'interféromètre Gravity. Equipant le Very Large Telescope Interferometer (VLTI) de l'ESO* au Chili, ce dernier permettra d'observer les étoiles qui gravitent autour du trou noir situé au centre de la Voie Lactée.​

Publié le 19 septembre 2016

​Gravity, l’interféromètre embarquant un peu de technologie Leti, permettra-t-il de percer les secrets de notre univers ?

L’interférométrie optique est une technique qui consiste à associer plusieurs télescopes pour gagner en résolution angulaire, afin d’observer dans le ciel des détails de plus en plus fins. « Pour y parvenir, il faut réaliser des franges d’interférences combinant la lumière reçue des quatre télescopes auxiliaires, explique un chercheur du Leti. Les images reconstruites à partir des franges sont beaucoup plus précises que ce que peut donner un télescope unique. »​

Le Leti a participé à cette aventure en développant la puce photonique au cœur de l’interféromètre. Basée sur une technologie au départ développée pour les télécommunications (gravure de couches de silice dopée déposées sur du silicium), ces puces permettent de recombiner la lumière provenant des 4 télescopes du réseau VLTI dans quelques centimètres carrés en assurant compacité, stabilité et précision des mesures. Elles ont été adaptées et optimisées à des longueurs d’onde allant de 2 à 2,5 µm, domaine spectral requis pour le bon fonctionnement de Gravity.

Les premiers essais sont concluants. L’interféromètre permettra à terme de sonder l’espace-temps au plus près du trou noir supermassif central de notre Galaxie, ainsi que son environnement.


* L'Observatoire européen austral (en anglais, European Southern Observatory)




Haut de page

Haut de page