Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Bientôt des microprocesseurs many-coeurs dans les avions ?

Actualité | Nouvelles technologies

Systèmes embarqués

Bientôt des microprocesseurs many-coeurs dans les avions ?


​​​​​​​​​​​Le List, institut de CEA Tech, a expérimenté pour le compte de Safran l’intégration d’applications critiques et non-critiques du domaine avionique dans une architecture « many-cœurs ». Les performances du démonstrateur présenté au salon ERTS à Toulouse ont obtenu la satisfaction des équipes Safran impliquées. ​

Publié le 12 juillet 2016
A la demande de Safran, le List a évalué le potentiel de l’architecture « many-cœurs », de la société Kalray, essaimée de CEA Tech, qui intègre jusqu’à 256 processeurs sur une même puce, pour de futures applications avec la contrainte de certification avionique. Peut-on tirer parti des performances de calcul de ces architectures pour accélérer des applications critiques en vol ? Est-il possible d’exécuter conjointement des applications critiques et non critiques sur une même puce ? Des questions auxquelles les chercheurs du List ont apportées des premières réponses, grâce à leur expertise dans la conception de systèmes embarqués « multi- et many-cœurs » de confiance.
​​

Ils ont tout d’abord défini les configurations de l’architecture permettant l’exécution non perturbée d’un logiciel expérimental de contrôle moteur d’avion (type d’application critique, devant faire l’objet d’une certification avant usage sur un avion). Un démonstrateur a ensuite été réalisé, associant sur une même puce les codes du contrôle moteur et une fonction complexe de monitoring de l’état de santé du moteur (niveau moyen de criticité), afin de montrer que l’absence d’interférence est possible. Les résultats obtenus ont donné lieu à  une accélération d’un facteur 35 (dans les conditions expérimentales et de mesures utilisées) du temps d’exécution de la fonction de monitoring par rapport à la référence obtenue avec un processeur du marché, en parallèle du contrôle moteur sécurisé. Les équipes Safran impliquées ont accueilli les résultats de ces travaux avec satisfaction !


Haut de page

Haut de page