Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La Terre verdit !

Résultat scientifique | Environnement

La Terre verdit !


​​L’augmentation de la teneur atmosphérique en CO2 a une conséquence inattendue et bénéfique à court terme : la végétation se densifie. Telle est la conclusion d’une collaboration scientifique internationale incluant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) à partir de l’observation spatiale de la Terre.

Publié le 13 mai 2016

Depuis une trentaine d’années, les terres végétalisées, situées principalement aux tropiques et à des latitudes élevées, ont gagné de 25% à 50% de couverture foliaire tandis qu’à l’inverse, seulement 4% des sols ont vu décliner leur végétation, notamment en Mongolie, en Argentine et en Alaska. Ce « verdissement » récent concerne 18 millions de km², soit deux fois le territoire des États-Unis ! Aujourd’hui, les plantes recouvrent près de 85% de toutes les terres libres de glace. 

Selon les simulations des scientifiques, ce « boom » vert est dû pour 70% à l’effet fertilisant du CO2 atmosphérique, pour 9% à l’augmentation de l’azote dans l’environnement et pour 8% au réchauffement climatique. Ce phénomène n’est cependant pas durable : l’effet fertilisant s’affaiblit et deviendrait inefficace avec des teneurs en CO2 plus élevées. De plus, cette densification de la végétation ne doit pas occulter la réalité de la déforestation (1,3 million de km² en 25 ans) et son impact défavorable sur le climat.

Une trentaine de scientifiques de huit pays ont étudié les données recueillies par trois satellites. Ceux-ci ont mesuré la quantité de rayonnement solaire réfléchi par la végétation, jour après jour, entre 1982 et 2009.


Haut de page