Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un réseau de chaleur et de froid émulé sur la plate-forme CALORIE

Actualité | Nouvelles technologies

Réseaux et stockage thermique

Un réseau de chaleur et de froid émulé sur la plate-forme CALORIE


​Une sous-station de chauffage a été mise en service en laboratoire pour être testée, puis upgradée vers une version plus perfectionnée. Deux plates-formes expérimentales de l'INES ont pour la première fois été connectées à cette occasion.

Publié le 14 juin 2018

La plate-forme CALORIE, nouveau micro-réseau de chaleur et de froid de l'INES (Liten, institut de CEA Tech), et le banc thermique semi-virtuel qui permet de reproduire le comportement d'un consommateur, ont été reliés par le biais d'une sous-station monodirectionnelle testée dans le cadre du projet européen THERMOSS. Les tests doivent permettre de développer, à terme, une sous-station bi-directionnelle permettant de ré-injecter un surplus d'énergie solaire thermique sur le réseau de façon décentralisée, comme cela se fait déjà pour le solaire photovoltaïque avec le réseau d'électricité.

Une sous-station est le point de livraison de la chaleur aux utilisateurs. Ici, le consommateur, émulé par le banc thermique semi-virtuel, est un bâtiment dont le comportement annuel est simulé en temps réel sur 12 jours (représentatif de chaque mois) grâce à des modules thermo-hydrauliques et au logiciel TRNSYS. Associé à d'autres consommateurs bien réels cette fois (bâtiments de l'INES), ce montage a permis de valider le fonctionnement de la sous-station et d'en caractériser les performances techniques pour l'installer à terme sur différents sites.

En outre, ce projet a permis aux équipes de monter en compétence sur les technologies de sous-stations et de valider des modèles numériques utiles au développement d'une sous-station bi-directionnelle, afin de poser les bases d'un prototype développé par le Liten et qui sera installé sur CALORIE en 2019.

Haut de page

Haut de page