Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mise en service de l’injecteur de l’accélérateur prototype IFMIF à Rokkasho (Japon)

Inauguration | Fusion nucléaire

Mise en service de l’injecteur de l’accélérateur prototype IFMIF à Rokkasho (Japon)


​​​L’injecteur du projet  IFMIF/EVEDA (Engineering Validation and Engineering Design Activities),  vient d’être inauguré ce 21 avril en présence de l’Administrateur général du CEA, Daniel Verwaerde, sur le site de Rokkasho au Japon. Conçu et réalisé par les équipes de l’Irfu, il est constitué d’une source d’ions et d’une ligne de transport équipée de lentilles magnétiques et de systèmes de diagnostic.

Publié le 21 avril 2016

Après avoir été testé sur le site de Saclay en 2012, l’injecteur du projet  IFMIF/EVEDA (Engineering Validation and Engineering Design Activities) a été transféré à Rokkasho fin 2013 pour intégration sur l’accélérateur. Depuis 2014 les équipes françaises et japonaises ont effectué de nombreux tests, d’abord en protons puis en deutons. La dernière campagne de mesure, effectuée début 2016, a permis de vérifier le parfait comportement de l’injecteur. Il est capable de livrer un faisceau d’ions deutérium avec des caractéristiques d’intensité de 114 mA, et d’émittance de 0.26 pi.mm.mrad. La  dimension et la divergence du faisceau battent un record mondial à ce jour !

De gauche à droite :

Benoit Bolzon (Irfu), Nicolas Bazin (Irfu), Juan-Marco Ayala (Irfu), Raphael-Jean Gobin (Irfu), Stéphane Chel (Irfu), Maria Faury (DRF), Daniel Verwaerde(Administrateur général du CEA), Anne-Isabelle Etienvre (Directrice de l'Irfu), Gabriele Fioni (ancien directeur de la DSM)


Haut de page

Haut de page