Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Maîtriser la dose reçue par les patients en cardiologie interventionnelle

Actualité | Nouvelles technologies

Technologies pour la santé

Maîtriser la dose reçue par les patients en cardiologie interventionnelle


​Le Laboratoire National Henri Becquerel (LNHB) a mis au point des faisceaux de référence dédiés à la caractérisation dosimétrique des appareils d'imagerie X utilisés en clinique pour la cardiologie interventionnelle.

Publié le 23 septembre 2019

​En cardiologie interventionnelle, laquelle regroupe l'ensemble des actes médicaux de cardiologie pratiqués par voie endovasculaire, le médecin contrôle son geste en temps réel via les images obtenues par rayons X. Si cette technique tend à se développer depuis quelques années, aucun système permettant de mesurer précisément la dose délivrée au patient n'était jusqu'à présent disponible. Cette lacune a été comblée par le Laboratoire national Henri Becquerel (LNHB), laboratoire du List, institut de CEA Tech, dans le cadre du projet européen VERIDIC.

Les chercheurs ont mis au point quatre nouveaux faisceaux de référence couvrant les gammes d'énergie utilisées pour ces applications. Mettant à profit leurs compétences en caractérisation des spectres, ils ont produit, grâce à des générateurs de rayons X, des faisceaux comparables à ceux générés par les appareils utilisés dans les hôpitaux. Ceux-ci ont ensuite été caractérisés en terme de grandeur dosimétrique (kerma dans l'air) avec les instruments primaires développés par le LNHB.

Ces nouveaux faisceaux seront utilisés pour étalonner les instruments de mesure des centres de soins, et permettront d'évaluer avec précision la dose de rayons délivrée aux patients lors des interventions.

Haut de page

Haut de page