Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’épilepsie bientôt traitée par le froid ?

Actualité | Nouvelles technologies

Technologie pour la santé

L’épilepsie bientôt traitée par le froid ?


​Refroidir les zones épileptogènes grâce à l'optique, c'est l'objectif du projet Epicool pour traiter les patients résistants à tout autre traitement. Un prototype de dispositif est en cours de mise au point et va être miniaturisé pour être testé chez l'animal.

Publié le 5 juillet 2018

Depuis les années 1930, on sait que le froid appliqué directement dans les zones du cerveau à l'origine de l'épilepsie permet de couper court aux crises. L'idée de refroidir très localement les centres épileptogènes a depuis fait son chemin, mais se heurte à un problème de taille : évacuer localement la chaleur dans ces zones cérébrales le plus souvent fonctionnelles et profondes.

Le projet Epicool, mené conjointement par le CHU de Grenoble et le centre de recherche biomédicale Clinatec (Leti, CEA Tech), a pour but de développer un dispositif médical implantable pour le traitement des épilepsies résistantes aux traitements médicamenteux classiques. Le principe repose sur une technologie en cours d'émergence. La première phase du projet a consisté à adapter cette technologie à l'application visée, en identifiant les composants critiques les plus appropriés et en mettant au point un banc de refroidissement à l'échelle du laboratoire.

Cette première phase étant achevée avec succès, les étapes suivantes consisteront à miniaturiser le dispositif, à adapter son fonctionnement à des conditions comparables à celles de l'environnement cérébral (pression, température, etc) et à concevoir un packaging adapté. Ensuite seulement pourront commencer les essais chez l'animal prévus au 2ème semestre 2018.

Haut de page

Haut de page